Jean Christophe Ditroy

Du 16 Octobre au 15 Novembre 2005

carrément
à la
Sound Gallery

Jean-Christophe DITRÓY

Né en 1965 à Château-Thierry (02)

Vit et travaille à Paris 11 ème

Tout d’abord peintre figuratif académique, ses débuts se font dès 1984, en tant que peintre sous contrat à la galerie de Sèvres, Paris 6 ème .

Il participe, à de nombreuses expositions de groupe, en compagnie de peintres et de sculpteurs plus chevronnés.

Après la rencontre, en 1985 avec celui qui deviendra son mentor, David Ranz Guimera, dit « Kabila », peintre Gitan, guitariste et chanteur de flamenco, commence une recherche plus personnelle, symbolique, inspirée par les signes et les parchemins. C’est aussi par cette rencontre qu’il réalise sa passion pour la musique, commence à chanter et à jouer de l’harmonica dans des groupes de blues. En parallèle, Il travaille comme graphiste indépendant, pour la presse, la publicité, l’édition et la musique, il peint aussi des murs et dessine des cartons de vitrail pour les particuliers. Entre 1990 et 1995, l’observation des métaux rouillés, des vieilles pierres, des bois flottés, de la décrépitude, enrichit sa palette, tandis que des tracés d’architecture, viennent étoffer son style. A l’apparition des logiciels de graphisme, incapable de se contenter d’un écran d’ordinateur comme terrain d’expériences, Il décide de ne pas suivre les grands changements techniques et se concentre sur la peinture. Toujours proche de l’abstraction, mais sans rejoindre la figuration, ses toiles s’affirment de plus en plus comme des paysages oniriques, les couleurs se sont éclaircies et la lumière prend désormais une place prépondérante. Après 20 ans, dont plus de la moitié exclusivement consacrés à la peinture et une quarantaine d’expositions dans divers endroits comme, des restaurants des salons de thé, des galeries, des bars à vin, et des librairies, c’est à la
SOUND GALLERY que Karel BEER l’a invité à accrocher ses œuvres.
Il continue à jouer du blues.

Les Oeuvres

Le 120 par 120
1800

Les 100 par 100







Les 50 par 50



L'artiste